Union ― Travail ― Justice

Conseil des Gabonais du Canada

T6T8T13T16

Mise en place du Conseil des Gabonais du Canada, le 30 avril 2016.


Le samedi 30 avril 2016, à Montréal, s’est tenue une séance de travail relative à la mise en place du Conseil des Gabonais du Canada (en abrégé C.G.Ca.) et présidée par Son Excellence Monsieur Sosthène Ngokila, Ambassadeur du Gabon au Canada, assisté par Madame Valérie Assélé - Conseiller Chargé des Affaires Consulaires.


Étaient présents à cette séance de travail :

- Dieudonné Didoungou Boulingui (Montréal)

- Georgette Ngovokoyi (Montréal)

- Émeline L Nsah (Scarborough)

- Alain Pea (Ottawa)

- Stephanie Padonou (Montreal)

- Jonathan Adiaheno (Québec)

- Severin Makoundji (Longueuil)

- Carmelle Senosier-Messan (Montreal)

- Maurice Bouity-Voubou (Montreal)

- Virginie Lopes (Montreal)

- Chancelle Mouko-Ovey (Québec)

- Jean-Felix Bita (Ottawa)

 

Après des échanges francs et constructifs, les travaux ont débouché sur l’élection d’un bureau provisoire du Conseil des gabonais du Canada. Ce bureau, élu à bulletin secret par l’ensemble des participants aux travaux, est composé comme suit :

Président : Dieudonné Didoungou Boulingui.

Secrétaire général : Maurice Bouity-Voubou.

Trésorière : Georgette Ngovokoyi.

Conseiller : Severin Makoundji.

 

Il a été confié à ce bureau provisoire les missions principales suivantes :

- Rédiger les statuts provisoires du C.G.Ca

- Proposer les modalités d’élection du premier bureau du C.G.Ca

- Organiser les élections du premier Bureau du C.G.Ca

- Organiser l’installation par la représentation du Gabon de ce premier bureau

 

L’Ambassadeur du Gabon à rassuré le Bureau provisoire du C.G.Ca sur la disponibilité totale de la mission diplomatique quant au soutien multiforme que l’institution apportera au dit bureau.
Enfin, le président élu du Bureau provisoire à prononcé un discours allant dans le sens de la prise en compte des instructions qui lui ont été données et qu’il pense pouvoir exécuter avec l’ensemble des membres de son bureau.

Le Bureau provisoire du C.G.Ca a autorisé l’ambassade du gabon à procéder au lancement, par le biais des média sociaux, d’un concours en vue de la confection du logo du C.G.Ca.
Concours ouvert à tous les gabonais du Canada.

Une prière collective et un repas ont marqué la fin des travaux.

 

Visiter le Gabon

VISITER LE GABON

Pénétrez au coeur d'un monde extraordinaire et visitez les 13 parcs nationaux du Gabon. Découvrez l'arrière-pays en train ou par la route afin de contempler le magnifique paysage de forêt, de savane, de plateaux et de cours d'eau. 

Lire »

Investir au Gabon

Investir au Gabon 1

Des mesures ont été mises en place  afin de faciliter et accélérer l'investissement de capitaux étrangers dans le tissu économique.

Lire »

Travailler au Gabon

TRAVAILLER AU GABON

Les secteurs public et privé offrent périodiquement des opportunités d'emplois à explorer.

Lire »

Étudier au Canada

ETUDIER AU CANADA

Depuis des années, de nombreux étudiants gabonais choisissent les grandes villes canadiennes pour poursuivre leurs études universitaires.

Lire »

A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.