Union ― Travail ― Justice

Vues d'Afrique : Le Gabon à l'honneur

AGC

22 avril 2016, Journée Gabon à la 32e édition du Festival International de Cinéma Vues d'Afrique.


L'Ambassade du Gabon au Canada a pris part à la 32e édition du Festival International de Cinéma Vues d'Afrique, avec en apothéose la mise à l'honneur du Gabon le 22 avril à travers le partenariat que ce Festival a signé avec le Festival du Film de Masuku.

 

 

Le 17 avril : l'Ambassadeur S.E.M. Sosthène NGOKILA, entouré de ressortissants gabonais de Montréal, a honoré de sa présence la cérémonie d'ouverture de cette 32e édition.

Et, durant cette cérémonie d'ouverture, c'est avec beaucoup d'entrain et de patriotisme que Son Excellence a introduit au public canadien Madame Nadine OTSOBOGO, Présidente du Festival du Film de Masuku et invité d'honneur du Festival International de Cinéma Vues d'Afrique.  

https://www.ambassadegabon.ca/automne/photos/25067/ 

 

Le 21 avril : en matinée, Son Excellence Sosthène NGOKILA et Madame Nadine OTSOBOGO ont assisté à la projection publique du film documentaire Le Club des Silencieux de la Réalisatrice Gabonaise Yveline Nathalie PONTALIER, sous l'égide de l'Institut Gabonais de l'Image et du Son (IGIS).  

https://www.ambassadegabon.ca/automne/photos/25068/ 

 

Le 21 avril : en soirée, Son Excellence Sosthène NGOKILA a eu l'honneur d'assister à la Première Mondiale du documentaire intitulé Un film pour toi, mettant en scène la Très Honorable Michaëlle JEAN, ancien Gouverneur Général - Commandant en Chef du Canada et actuel Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).  

https://www.ambassadegabon.ca/automne/photos/25072/ 

 

Le 22 avril : le Gabon était à l'honneur!

Journée Gabon * 22 avril 2016 * Journée de la Terre

 

Pour cet évènement, l'Ambassadeur du Gabon au Canada, S.E.M. Sosthène NGOKILA était assisté de ses collaborateurs : Madame Valérie ASSÉLÉ - Conseiller Chargé des Affaires Consulaires, Madame Geneviève BÉTOE - Conseiller Chancelier. Étaient également de la partie Madame Nadine OTSOBOGO -  Présidente du Festival du Film de Masuku, la Gabonaise Victoria NKOU - Miss Afrique Montréal, et de la Communauté Gabonaise du Canada. Ils ont, tous ensemble, fait rayonner le Gabon à Montréal, tandis qu'en même temps à New York, le Président de la République Gabonaise - Son Excellence Ali BONGO prenait part à la cérémonie de signature de la COP21, réaffirmant le leadership du Gabon : 2e poumon vert de la planète.

 

 

Au coeur de cette Journée Gabon, il y avait le Dîner offert par l'Ambassade au cours duquel la Gabonaise Victoria NKOU, Miss Afrique Montréal vêtue de ses attributs, était l'ambassadrice de la Culture gabonaise accueillant les invités aux côtés de son Excellence Sosthène NGOKILA.

 

Dîner agrémenté par la prestation édifiante et saisissante de l'Humoriste gabonaise Gisèle NDONG BIYOGO qui a su captiver l'imaginaire du public en le faisant voyager du Canada au Gabon à travers des récits fantastiques mettant en exergue la richesse et la particularité de la culture gabonaise.

 

 

 

En amont de cette Journée Gabon, soulignons la mise sur pied et l'animation du Stand d'exposition par des bénévoles dévoués de la Communauté Gabonaise; l'Accueil du Festival de Masuku : Nature & Environnement, dont la mise en contexte relative à la Journée de la Terre, par le Mot éloquent de la Présidente Nadine OTSOBOGO, a rappelé les motivations et le leadership du Gabon en la matière et comment le 7e Art gabonais y participe d'une sensibilisation et mobilisation des masses.  

 

 

 

En aval de cette Journée Gabon, au coeur du Quartier général du Festival international Vues d'Afrique, nous avons assisté à la prestation haut en couleur du groupe folklorique Les Danseuses d'Anjou, sous la houlette d'Annie OBOUKA, qui a exécuté une danse traditionnelle Fang : Ye'Obe, danse de réjouissance qui a conquis le public sollicitant un deuxième passage.

 

 

 

 

Au terme de cette seconde prestation, la Gabonaise Victoria NKOU, Miss Afrique Montréal vêtue de ses attributs et ambassadrice de la Culture gabonaise est montée sur scène pour expliquer au public l'origine de ce folklore qui s'exécute autour d'un arbre, remettant ainsi en contexte cette prestation en échos au thème Nature & Environnement - Journée de la Terre.    

 

 

Cette journée s'est achevée par la Soirée Gabon au cours de laquelle l'Ambassadeur est intervenu sur le leadership du Gabon en matière de protection de l’environnement à l’occasion de la célébration de la Journée de la Terre, avant de poursuivre, en matière de festival, avec la mise en lumière du QUIFILMA, 1er Festival amateur organisé par le Ministère de la Communication au Gabon. Et c'est par la Projection du film Trafic d'Ivoire : la guerre perdue, primé à la 3e édition du Festival du Film de Masuku, que cette Journée Gabon a pris fin.   

 

 

Le 23 avril : en matinée en séance de travail, l'Ambassadeur s'est entretenu avec le Directeur du Développement International de l'Union des Producteurs Agricoles (UPA), sponsor du Festival Vues d'Afrique. L'entretien a porté essentiellement sur les possibilités de partenariat envisageables entre l'UPA et le Programme GRAINE, au bénéfice des coopératives agricoles.

Son Excellence s'est ensuite entretenu avec le PDG international de Vues d'Afrique concernant les voies et moyens de partenariat avec d'autres festivals gabonais et notamment le tout dernier QUIFILMA, dans le but d'impulser la tradition de festivals du 7e Art au Gabon.  

 

 

 

 

Le 23 avril : en soirée, des fims gabonais ont été présentés au public, suivis d'un entretien avec les réalisateurs après chaque projection. Il s'agît des films Dialemi de Nadine OTSOBOGO récipiendaire du Poulain de bronze au Fespaco 2013 https://vimeo.com/63264632 et Aire de Stationnement de Sosthène NGOKILA, lauréat de l'Iboga d'Or du Quifilma 2016 https://www.youtube.com/watch?v=zDJxpriJqzc&feature=youtu.be    

  

 

https://www.ambassadegabon.ca/automne/photos/25073/

 

 

 

Le 24 avril : l'Ambassadeur S.E.M. Sosthène NGOKILA a pris part à la Cérémonie de clôture consacrée à la Remise des prix, par l'IFDD et l'UPA, aux gagnants des films en compétition traitant du développement durable et qui ont été projetés le 22 avril.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiter le Gabon

VISITER LE GABON

Pénétrez au coeur d'un monde extraordinaire et visitez les 13 parcs nationaux du Gabon. Découvrez l'arrière-pays en train ou par la route afin de contempler le magnifique paysage de forêt, de savane, de plateaux et de cours d'eau. 

Lire »

Investir au Gabon

Investir au Gabon 1

Des mesures ont été mises en place  afin de faciliter et accélérer l'investissement de capitaux étrangers dans le tissu économique.

Lire »

Travailler au Gabon

TRAVAILLER AU GABON

Les secteurs public et privé offrent périodiquement des opportunités d'emplois à explorer.

Lire »

Étudier au Canada

ETUDIER AU CANADA

Depuis des années, de nombreux étudiants gabonais choisissent les grandes villes canadiennes pour poursuivre leurs études universitaires.

Lire »

A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.