Union ― Travail ― Justice

Programmes de Bourses pour les Leaders Africains de Demain

BOURSES LAD

Le Programme de bourses pour Leaders Africains de Demain (LAD) a été lancé en l’honneur de l’engagement de Nelson Mandela envers la justice sociale et l’équité, pour aider les jeunes professionnels africains à devenir des chefs de file en matière de politique publique et d’administration publique.


Le BCEI attend avec impatience l’arrivée de la nouvelle cohorte 2018 de boursières et boursiers qui débuteront leurs études en septembre 2018. Veuillez noter qu’il s’agit de la dernière cohorte de cette première phase du programme LAD. Il n’y aura pas de concours 2019. Toute annonce future du programme LAD sera affichée ici.

 

 

Concours 2018 pour programme d’études débutant en septembre 2018

Date d'échéance 

13 Octobre 2017 

Le Programme de bourses LAD octroie des bourses complètes à des femmes et hommes d’Afrique subsaharienne afin qu’ils puissent poursuivre une  Maîtrise en Administration publique, en Politique publique ou en Finances publiques au Canada. Veuillez cliquer ici pour un aperçu du programme. 

 

Les bourses LAD sont accordées en fonction du mérite et comportent deux volets :

  • Le volet scolaire où le boursier complètera un programme de Maîtrise de 1 ou 2 ans en administration publique, en politique publique, en affaires publiques ou en Finances publiques;
  • Le volet formation continue où le boursier suivra un plan global de perfectionnement professionnel qui comprend la création d’une étude de cas portant sur son pays d’origine, ainsi que l’exposition aux connaissances, aux innovations et pratiques d’excellence canadiennes en administration et politiques publiques au moyen de mentorat, de webinaires et d’activités de socialisation professionnelle.

Dossier de candidature

Admissibilité

  • Etre citoyen et résident d’Afrique subsaharienne
  • Etre âgé de 22 à 35 ans (au début du programme d’études)
  • Avoir terminé un diplôme universitaire de premier cycle (4 ans d’études universitaires) avec une moyenne minimale de B (75%)
  • Avoir de 2 à 5 ans d’expérience professionnelle dans le secteur public, le secteur de la société civile ou des établissements de recherche ou scolaires en Afrique
  • Maîtriser parfaitement le français ou l’anglais
  • Répondre à toutes les exigences scolaires du programme d’études choisi

Limites d’admissibilité

  • Les candidats ayant obtenu la citoyenneté, la résidence permanente au Canada ou ayant déposé une demande dans ce sens ne sont pas admissibles.
  • Les candidats déjà inscrits à un programme d’études dans une université canadienne ne sont pas admissibles.

Etablissements

Il est recommandé aux candidats de sélectionner trois universités et programmes de leur choix, de consulter les exigences d’admission et la description des programmes pour s’assurer qu’ils répondent à leurs intérêts et qualifications.

Avant de faire une demande de bourses LAD, consultez la liste des universités et programmes admissibles et faites vos choix : http://cbie.ca/notre-travail/programmes-actuels/programme-de-bourses-pour-les-leaders-africains-de-demain/programmes-detude/?lang=fr

Pour connaître les exigences scolaires minimales, en termes d'équivalences de diplômes, pour être admis à un programme de Maîtrise au Canada, consultez le lien suivant http://cbie.ca/notre-travail/programmes-actuels/programme-de-bourses-pour-les-leaders-africains-de-demain/admissibilite-et-criteres-de-selection/?lang=fr

 

Comment postuler

La date limite pour postuler est le 13 octobre 2017 à 20:00 GMT. Les candidats doivent lire attentivement et suivre les directives contenues dans le lien ci-après http://cbie.ca/notre-travail/programmes-actuels/programme-de-bourses-pour-les-leaders-africains-de-demain/apply/?lang=fr et le formulaire dûment rempli doit être accompagné des documents suivants pour que la demande soit étudiée :

  • Un CV
  • Tous les relevés de notes et diplômes officiels de chaque programme universitaire complété ou en cours (avec traduction officielle si les documents ne sont pas en français ou en anglais)
  • Un résumé d’étude de cas
  • Une lettre de motivation de 500 à 750 mots expliquant pourquoi le candidat veut faire des études en administration publique et comment il a l’intention d’utiliser cette formation à son retour au pays.
  • Trois lettres de recommandation (deux lettres scolaires et une lettre professionnelle). Si le candidat a un emploi, une de ces lettres doit être de son employeur.
  • Une copie du passeport en cours de validité ou une copie du formulaire de demande de passeport si le candidat n’a pas de passeport valide.
  • Un exemplaire du résultat de l’examen linguistique, si le candidat n’a jamais étudié dans la langue d’instruction (Alliance française, TOEFL, etc.)

Critères de sélection

Les candidatures complètes et admissibles seront étudiées, par un comité de sélection, selon les critères suivants :

  • Mérite scolaire
  • Expérience professionnelle
  • Pertinence et mérite de l’étude de cas
  • Lettre de recommandation
  • Capacité démontrée de leadership
  • Contribution potentielle à l’administration publique et aux politiques publiques au retour du candidat dans son pays

Contenu de la bourse

La bourse LAD comprend :

  • Billet Aller-retour (pays d’origine / Canada) au début et à la fin du programme
  • Les frais de scolarité
  • Une allocation mensuelle de subsistance et une indemnité d’installation
  • Une allocation fixe couvrant l’achat de livres et la participation à des colloques au Canada
  • L'assurance maladie
  • Les frais de permis d’études   

Le Programme de bourses LAD est géré par :

Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI)

http://cbie.ca/?lang=fr

Programme de bourses pour les leaders africains de demain (LAD)

220 Laurier Avenue ouest, bureau 1550
Ottawa, Ontario K1P 5Z9, Canada
Tél : +1 613-237-4820
Fax : +1 613-237-1073
Email : alt@cbie.ca

A propos du Gabon

Le Gabon, en forme longue la République gabonaise, est un pays situé en Afrique centrale, traversé par l’équateur, frontalier de la République du Congo, de la Guinée équatoriale et du Cameroun.

C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées et protégées dans treize parcs nationaux, dont le parc national de la Lopé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une faible population, d’importantes ressources forestières et un pétrole abondant ont permis au Gabon d’être l’un des pays les plus prospères d’Afrique.

C’est, en effet, le pays affichant l’indice de développement humain le plus élevé du continent selon l’Organisation des Nations unies, disposant du deuxième revenu par habitant derrière la Guinée équatoriale et devant le Botswana. Le PIB a augmenté de plus de 6 % par an pour la période 2010-2012.

Potentiel économique

Le Gabon est un pays au sous-sol très riche. Il exporte du manganèse, du pétrole, du gaz, du fer, du bois et bien d’autres produits de son sol et de son sous-sol depuis longtemps. Les gisements ferreux de Bélinga au nord-est de Makokou, dont les réserves sont estimées à un milliard de tonnes ne sont pas encore exploités.

Les hydrocarbures représentent près de 50 % du PIB. La ville de Port-Gentil et ses environs (Cap Lopez) concentrent la majeure partie des activités pétrolières (raffinage, oléoduc, terminal pétrolier). Le deuxième secteur économique, en poids dans le PIB, est celui du bois, qui représente 13 % des exportations et 60 % des recettes d’exportation hors pétrole.

Le troisième secteur économique est celui des minerais, tel le manganèse, qui représente 4 % du PIB et 6 % des exportations du pays. Le Gabon est le deuxième producteur mondial de manganèse, après la Chine.

Ambassade du Gabon au Canada

4 Range Road. Ottawa (Ontario)
P.O. Box 368. K1N 8J5, Canada
Heures de service
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Téléphone
(+1) 613-232-5301
(+1) 613-232-5302
Fax
(+1) 613-232-6916
Facebook
L’Ambassade est aussi active sur Facebook